Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

ego-article
Ça y est je suis en vacances pour deux semaines.
Les deux semaines les plus difficiles de l'année depuis des années.
Celles où on ré-apprend ce que veut dire se sentir SEUL.
Cette solitude présente même au milieu des autres.

C'est chronique. Toujours les même feelings.
Et là, en plus, oublier l'autre en parallèle.
Mais comme l'impression que c'est en cours, que je le descends progressivement de son pied d'estale.
J'y pense, mais depuis quelques jours je n'ai plus besoin de m'empêcher de passer cet appel plein de questions que je lui réservais.
Pour l'instant je n'en ai plus envie.
Pas envie de me rabaisser à ça, car je sais au fond qu'il n'y a rien à comprendre, pas d'intérêt de lui à moi, c'est tout.
Alors je me retrouve seule avec ma peine, mais pas la peine de le perdre lui, la peine de la solitude, du vide affectif qui ressurgit.
J'ai de la peine pour moi. Pas à cause de sa perte .
Alors tout se mélange, le reste de lui, le retour de la peine intérieure, l'envie de l'appeler, la conscience que ça ne sert à rien, la conscience que l'oubli est en cours, le regain d'espoir qui dit que peut-être il y a une excuse ou une explication......
Envie de l'appeler, mais pas envie de lui parler, mais pas envie que ça se finisse comme ça non plus.
RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR.
Ecrit par poup, le Vendredi 19 Décembre 2003, 15:48 dans la rubrique "Des lires".
Repondre a cet article

Commentaires :

liloupop
liloupop
19-12-03 à 16:05

compliqué, hein?

Je connais ce genre de situation...
laisse passer du temps et ne pense à rien!

Repondre a ce commentaire
 
poup
poup
19-12-03 à 18:44

Re: compliqué, hein?

c justeemnt comment faire passer le temps et vivre tant d'heures désagréables en attendant que ça aille meiux......

Repondre a ce commentaire